Théâtre de rue

Personnages déambulatoires ou fixes

Théârte de rue personnage déambulant Théârte de rue percu latino
Théâtre personnage déambulatoire

Don Ki (création)

Don quichotte face à son destin.
Adaptation libre de Don Quichotte de Cervantès. Créer à Toulouse en 1989 par les membres de la troupe Carrée Brune( xavier Vajente et Nihils Bordure).Elle fut jouée plus de trois cent fois depuis sa création, elle a été réadaptée pour le festival de rue de Shawinigan ou elle fut présenter ( 2Xjour ) dans la zone Tabacco à l’été 2003, et lors de la journées de la culture dans les Cantons de l’Est.



Histoire :


Librement inspiré du texte de Don Quichotte, cette courte pièce raconte l’épopée cocasse de deux personnages, un directeur de troupe, se prenant pour Don quichotte et de son assistant, à travers leurs rencontres avec le public;
Ces rencontres nous feront explorer les rêves et folies de grandeurs de notre Don Quichotte de pacotille qui ne voit que de pauvre parapluie là où Cervantès avait imaginé des moulins.



Concept :


Le jeu repose sur l’aspect clownesque (clown blanc et auguste) provoquant chez le public un rire franc et libérateur qui bien malgré lui devient une partie intégrante du spectacle. Tout est construit sur un splendide deuxième degré simple et efficace. Utilisant accessoires loufoques et décor d’appoint les comédiens costumés tissent entre eux une charge de fausse rivalité et pseudo agressivité ricochant habilement sur le public( 4 spectateurs participent activement à la représentation.)

Les visiteurs (création)

 

Création et adaptation d’après des observations véridiques de visiteurs. Ce spectacle fut jouer dans le cadre des journées de la cultures en septembre 2004 à Laval.

Histoire :


Un groupe de touriste composé de sept personnes en excursion organisé, visite un musée. Ils déambulent et de temps en temps on saisit des propos.
Mais de qui et de quoi parlent ils ? Une visite au musée ou l’absurde est art !

Concept  :


Dans ce spectacle, le spectateur est l’objet central de l’attention et de la discussion des acteurs. Il est à la fois décor, spectateur et acteur malgré lui. Le public est le centre d’intérêt puisqu’il est l’œuvre d’art ! Les acteurs déambulent entre les chaises et se différencient par leurs tenues uniformes agrémenter d’accessoires loufoques et colorés. Ce spectacle est un mélange subtil entre un texte au « rasoir » et une improvisation du déplacement et du jeu de scène des comédiens face au public.

Les Vélosbipédes (nouveau)

Les Vélosbipédes ou comment le fixe ou la mort s’anime à l’approche de la vie.. ou du tintement d’une pièce !

Concept :


Personnage de rue fixe sur vélo qui s’anime par surprise ou selon leur humeur au grand plaisir des passant , surtout surpris de voir le squelette pédaler ! Créer et jouer sur les Remblas à Barcelone .