Métropolis production
Rejoignez notre groupe Facebook Portfolio Accueil Mariage et organisation Suivez nous sur twitter Rejoignez notre groupe Facebook
StarOfservice Top Pro 2016

Théâtre d'été:

- "Les Chanceux"
Création de la pièce « Les Chanceux »Jouée pour la 1ère fois en 2004 en théatre d'été au Jardin Tiki à Montréal (30 représentations).
Trois autres spectacles ont été co-écrits par ces deux comédiens et mis en scène.

Synopsis


(Cliquer pour grossir)

(cliquer sur les photos pour grossir)

Théâtre éducatif


-"Gros René l’écolier" ( Farce en un acte de Molière.)*
En prenant Molière, et en l’adaptant de façon théâtrale, Métropolis production se donne la mission d’aider les professeurs de littérature française. En faisant la promotion d’une forme vivante et pédagogique de cet auteur par la création de cette courte pièce, nous voulons amener les étudiants vers un regard nouveau sur le théâtre et la littérature en particulier .

Quand le théâtre devient un outil pédagogique :
Une fiche pédagogique sur Molière est envoyez au professeur trois semaine avant le tenu de la pièce, permettant ainsi une meilleure préparation de l’événement. Cette fiche est constituée de questions/réponses sur des sujets aussi divers que les différentes pièces de l’auteur, le langage de l’époque, les expressions, la façon de vivre au XVII éme siècle, ect ..
La pièce est suivie d’un atelier/débat avec les comédiens permettant ainsi une rencontre vivante avec la langue française et Molière.

HISTORIQUE :
Gros René Écolier retrace un moment important dans la vie du dramaturge : l’époque provinciale. On y découvre un Molière dans ses premières heures comiques, plus que jamais influencé par la farce et la commedia dell’ arte. « Gros René Ecolier » n'a jamais été joué depuis les quelques représentations de la création, un jour heureux, devant le jeune Louis XIV et la cour qui l’allouèrent de leurs applaudissements et de leurs sourires, puis de leurs rires déferlants. Seul, Thomas le Douarec, (comédien, metteur en scène français) en 1995, ressort ce gros René de l’ombre où  il avait échu, à l’occasion de l’ouverture du théâtre du Nord Ouest à Paris. 
Le choix de cette pièce de jeunesse du dramaturge n’est pas un hasard. Nous avons voulu nous arrêter sur une période charnière de sa carrière : une farce écrite par le jeune Jean-Baptiste POQUELIN provincial, comédien de l’Illustre Théâtre en 1659.

Synopsis


(Cliquer pour grossir)